Sélectionner une page

Nathalie Vieilleville

Je travaille sur le quotidien sur les moments qui le rythment (le petit déjeuner, la corvée de linge, les conserves), les objets qui le peuplent. Ces objets m’intéressent de par leur aspect esthétique mais aussi de par leur pouvoir d’évocation. Ce quotidien est teinté de préoccupations inhérentes à la condition féminine, trop longtemps associée à la sphère domestique.

Décomposer, recomposer, fragmenter, assembler sont des verbes qui me sont familiers (notions de fragment et de tout). En linogravure, je réalise plusieurs matrices et c’est l’association de celles-ci qui donne à l’estampe ainsi produite, son sens. En pointe sèche, une matrice peut elle-même être décomposée puis ses différents fragments ré-assemblés.

La notion de répétition est très présente : répétition des tâches quotidiennes (lessive, faire le repas..), aspect cyclique de la vie intime et domestique (la météo, le temps des conserves …) ; répétition des gestes : encrer la matrice, la déposer sur la presse, placer le papier, activer la presse ; répétition des images, le multiple et la série (une image et ses déclinaisons).

Les mots et le texte viennent compléter et orienter l’interprétation d’une image . Les textes confèrent au quotidien, à son aspect monotone, une forme de poésie…

SALON MULTIPLES

error: ce contenu est protégé!